Chaires et modules Jean Monnet

Le programme Jean Monnet s’articule autour de 7 actions divisées en 3 grandes thématiques. La première de ces thématiques est focalisée sur l’enseignement et la recherche dans le domaine des études européennes. Trois types d’actions sont menés à ce titre:

  • les modules Jean Monnet (mise en oeuvre de programmes pédagogiques courts)
  • les chaires Jean Monnet
  • les centres d’excellence

 

1- Les Chaires Jean Monnet à la Faculté de droit et de science politique

 

Au sein du Centre d’Etudes et de Recherches Internationales et Communautaires (CERIC)

Quatre chaires Jean Monnet ad personam ont honoré des Professeurs du CERIC

  • Jacques BOURRINET, Professeur émérite, Université d’Aix-Marseille, Chaire ad personam depuis 1992.
  •  Louis DUBOUIS, Professeur émérite, Université d’Aix-Marseille, Chaire ad personam depuis 1990.
  •  Rostane MEHDI, Professeur, Université d’Aix-Marseille et Collège d’Europe de Bruges, Chaire ad personam depuis 2000.
  • Francis SNYDER, Professeur émérite, Université d’Aix-Marseille et Collège d’Europe de Bruges, Chaire ad personam depuis 2006.

Les 3 dernières Chaires Jean Monnet ont été :

  • la Chaire “Droit européen et protection de la santé” (2012-2015) attribuée à Estelle BROSSET, Professeure, Université d’Aix-Marseille

Le phénomène d’européanisation du droit de la santé est souvent considéré avec une relative surprise. Peu connu, il est dans d’autres cas critiqué, et parfois même nié. Et pour cause, l’Europe n’est pas traditionnellement associée à la santé. Au contraire, le souci des Etats de conserver la maîtrise (dans toutes ses dimensions) de leurs politiques et systèmes de santé est une constante. Et pourtant, la construction européenne et le droit européen, tant le droit du Conseil de l’Europe que le droit de l’Union européenne, ont eu, et ce depuis déjà longtemps, des effets, parfois passés sous silence, mais incontestables sur les politiques de santé et le droit national qui l’entoure. Le transfert de compétences en la matière à l’Union, la perméabilité des droits fondamentaux au droit de la santé et les interférences entre les prestations de santé et les principes de libertés économiques ont très largement produit cette européanisation.

La Chaire Jean Monnet « Hygie » (2012-2015) a été dédiée à l’étude du droit européen en matière de protection de la santé. Elle a permis de promouvoir son développement tant au niveau de la formation que de la recherche.

Grâce au soutien de la Chaire, de nouveaux modules d’enseignements ont été créés dans le cadre de plusieurs formations de Master 2 (Master 2 Droit de l’Union européenne, Masters 2 Droit de la santé et Master 2 Droit international et européen de l’environnement) au sein de la Faculté de droit de l’Université Aix-Marseille.

En lien avec ce projet, a également été organisée une simulation de négociations européennes dans le domaine de la santé et de l’environnement, en direction des étudiants du Master Droit international et européen de l’environnement.

À partir d’un dossier de négociation formé d’une proposition de la Commission européenne accompagnée d’un « kit » de négociation (calendrier, présentation des fiches à remettre à l’évaluateur, méthodologie de ces fiches et documents de base), chaque étudiant se voit attribuer un rôle (membres de la Commission européenne, du Parlement européen ou du Conseil des Ministres) et doit effectuer une « lecture » dans la procédure législative ordinaire, sous le contrôle de l’enseignant. L’objectif du cours est de permettre aux étudiants d’acquérir une solide connaissance des processus décisionnels au plan communautaire (histoire, acteurs, procédures) ainsi que, au travers du cas soumis à la simulation, d’un dossier d’actualité de droit de l’Union en matière environnementale et sanitaire. En outre, il permet d’éprouver la capacité de négociation de chaque étudiant (présenter et défendre différentes positions, points de vue, valeurs et intérêts, développer des techniques de négociation et de gestion de réseaux), favorise le travail en équipe et sert in fine l’insertion professionnelle des étudiants.

Au plan scientifique, plusieurs programmes collectifs de recherche ont été ou sont menés. Le premier ouvrage collectif de la Chaire a été publié aux éditions Bruylant sous la direction d’Estelle Brosset : Droit européen et protection de la santé, 2015, 464 p.

Cette thématique forme l’un des axes de recherches du Centre d’études et de recherches internationales et communautaires. Elle enrichit et croise d’autres axes de recherche au CERIC, en particulier, celui relatif au droit international et européen de l’environnement.

Pour plus d’informations sur cet axe, voir le site dédié

 

  • la Chaire “Démocratie européenne et mobilité socioculturelle” (2012-2015)  attribuée à Valérie MICHEL, Professeur,  Université Aix-Marseille

La Chaire “Démocratie Européenne et Mobilité Socioculturelle” s’inscrit dans une recherche tendant à placer la personne au cœur du projet européen et de l’Union européenne.

Les activités conduites reposaient sur une double ambition :

– participer, à son échelle, à l’amélioration de la formation des praticiens du droit souhaitée par la Commission européenne (Communication « Susciter la confiance dans une justice européenne : donner une dimension nouvelle à la formation judiciaire européenne »)

– contribuer à créer un sentiment de citoyenneté européenne par une plus grande accessibilité au droit de l’Union.

Les actions conduites dans le cadre de la Chaire tendent donc à garantir une offre de formation – formation initiale et professionnelle – en adéquation avec la réalité des actions européennes et à assurer une meilleure accessibilité au droit de l’Union pour toutes les générations afin de renforcer le sentiment de citoyenneté européenne. Le premier objectif est réalisé par la création d’un cours portant sur l’étude des politiques européennes. Il a pour but de combler une insuffisance des enseignements français en droit de l’Union, lesquels occultent souvent ces politiques pourtant essentielles à la construction d’un espace public européen. Le second objectif repose sur des enseignements accessibles aux adultes sans condition de diplôme, au sein de l’Université du temps libre qui est un espace d’accueil, de réflexion et d’enrichissement personnel destiné à favoriser l’échange entre les générations. Ces enseignements sont appuyés sur une recherche soutenue et régulière, une expérience solide dans la formation universitaire et des praticiens du droit et une participation active aux travaux nationaux centrés sur l’amélioration de l’application du droit de l’Union.

Conduites dans des conditions favorisant les liens entre les générations et les ressortissants de divers États membres, les actions renforcent la connaissance théorique et concrète de l’Union, l’échange des savoirs par des actions interactives et la valorisation des résultats par leur publication systématique sous forme papier ou dématérialisée. Prises dans leur ensemble, ces actions contribuent à faire d’Aix-Marseille Université un pôle reconnu dans l’enseignement du droit de l’Union et un acteur privilégié de la diffusion du droit de l’Union auprès de la société civile et dans le cadre de l’espace euro-méditerranéen.

 

  • la Chaire Jean Monnet  (2010-2013)  attribuée à Nathalie RUBIO, Professeur, Université Aix-Marseille

Deux cours ont fait l’objet d’un financement par la Chaire : Actualité du droit de l’Union européenne (DESU « Droit européen et international approfondi»), et  Questions européennes : Préparation aux épreuves en droit de l’Union européenne dans les concours nationaux et européens (Master « Carrières administratives »).

Quatre enseignements ont été soutenus indirectement par la Chaire : Droit de l’Union européenne (Licence 2), Droit du marché intérieur de l’Union (Licence 3, Master), Politique régionale de l’Union (Master), Séminaires sur l’intégration européenne à l’Académie de droit d’Aix-Marseille.

Grâce à la Chaire, a pu être créé en 2010 le DU « Droit européen et international » (DESU « Droit européen et international approfondi » depuis 2013), venu enrichir l’offre de formation du CERIC.

L’obtention de la Chaire Jean Monnet a également permis de développer un axe de recherche nouveau pour l’UMR 7318 relatif à la politique de cohésion économique sociale et territoriale de l’Union européenne et à la mise en place d’un réseau d’un réseau informel de spécialistes de ces questions. Cet axe est consacré aux différents volets de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique de cohésion aux niveaux européen et national. La problématique générale de cette recherche est de s’interroger sur la capacité de l’Union à proposer un modèle de politique de développement économique et social conciliant les impératifs d’efficacité, de solidarité et de subsidiarité. L’objectif du projet tend à mesurer la part assignée à la règle juridique dans l’appréhension d’une réalité à la fois politique, économique et sociale. Il convient donc de mettre en évidence la juridicisation croissante d’une politique majeure de l’Union.

Cette recherche a été valorisée par des rencontres régulières sous forme d’Ateliers de la politique de cohésion. Grâce au financement de la Chaire, un ouvrage collectif rassemblant les réflexions issues de ces Ateliers a été publié en 2013 aux Éditions Bruylant-Larcier sous la direction du Pr. Rubio : Le contrôle des fonds européens de cohésion.

 

Au sein d’autres instituts facultaires

  • la Chaire “Union européenne et gestion humaine des crises” (2004-2007) attribuée à Marie-José DOMESTICI-MET, Professeur.
  • la Chaire “L’Union européenne, vecteur de sécurité humaine dans le monde” (2010-2013) attribuée à Marie-José DOMESTICI-MET, Professeur.

 

2- Les Chaires et actions Jean Monnet à la Faculté des Arts, Lettres, Langues et Sciences Humaines

 

Une chaire Jean Monnet a récemment été attribuée à Mauve Carbonell

  • Chaire Jean Monnet “Histoire de l’intégration européenne / Etudes euroméditerranéennes” (2018), Mauve Carbonell, Maître de conférences en histoire.

Une chaire Jean Monnet a été attribuée en 2018 à Mauve Carbonell, responsable du Master Etudes européennes et internationales d’AMU, faculté ALLSH, maitre de conférences en Histoire et membre de l’UMR TELEMME. La chaire Jean Monnet « Histoire de l’intégration européenne – Etudes euroméditerranéennes » a pour objectif de poursuivre le développement les Etudes européennes au sein d’Aix-Marseille Université, notamment à travers le nouveau parcours-type du Master Etudes européennes et internationales, intitulé « Coopération euroméditerranéenne », mis en place à la rentrée 2018 : nouveaux enseignements et partenariats internationaux, projets de recherche et de publications, diffusion des savoirs, la chaire Jean Monnet concentrera son action sur l’histoire euroméditerranéenne jusqu’au temps présent, qui voit la Méditerranée, dans ces deux rives, être aux avant-postes des enjeux de demain, que ce soit sur le plan des dynamiques territoriales, des transitions politiques, des migrations, de l’expression des nationalismes et régionalismes ou encore des évolutions économiques et environnementales. Mise en perspective avec les (r)évolutions du XXe siècle, l’analyse de la construction européenne est, pour les objectifs de la chaire, centrale dans la compréhension de cette aire géographique aux contours mouvants qu’est l’Euro-Méditerranée.

Deux chaires Jean Monnet ont honoré le Professeur Philippe Mioche

  • La Chaire d’histoire de l’intégration européenne (1994-1997)
  • une Chaire ad personam depuis 2005.

D’autres actions Jean Monnet ont été menées :

  • le Module d’enseignement Jean Monnet “Comprendre et débattre de la construction européenne” (2009-2012), dispensé par le Professeur Philippe MIOCHE et Mauve CARBONELL, Maître de conférences en histoire.
  • le Projet Jean Monnet “Les mondes des études européennes. Worlds of European Studies” (2012-2013).
  • le Projet Jean Monnet EUTOOLS sur la création d’outils pédagogiques sur l’Europe (sous-action “Learning EU at schools”), porté conjointement par le Master Etudes Européennes (Mauve CARBONELL, Philippe MIOCHE) et l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (Jacques GINESTIE).

 

3- Les actions Jean Monnet à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence

  • le Module d’enseignement Jean Monnet “L’action de l’Union européenne dans la lutte contre la corruption et le blanchiment” (2010-2013), dispensé par Alexandre MET-DOMESTICI, Maître de conférences en droit public.

Ce contenu a été mis à jour le 18 septembre 2018 à 8 h 30 min.