Personnes vulnérables et essais cliniques. Réflexions en droit européen

Soutenance de thèse d’Éloïse Gennet

Éloïse Gennet a soutenu sa thèse le 28 septembre 2018 sur le thème des personnes vulnérables et des essais cliniques en droit européen. Elle vise à analyser si et dans quelle mesure le droit de l’Union européenne et celui du Conseil de l’Europe permettent de protéger les personnes vulnérables dans le cadre des essais cliniques. En sens inverse, la thèse permet d’explorer si, ce faisant, le droit européen relatif aux essais cliniques participe à la construction d’un concept de vulnérabilité. Elle suggère ainsi de distinguer la vulnérabilité décisionnelle de la vulnérabilité de santé et propose la mise en valeur d’un principe de représentation équitable des personnes vulnérables dans les essais cliniques.

Ce contenu a été mis à jour le 10 mai 2019 à 2 h 53 min.