Justice et affaires intérieures: les instruments de coopération à l’épreuve d’une confiance mutuelle ébranlée

Conférence de Thérèse Blanchet

Directrice, Service juridique, Justice / Affaires intérieures; Conseil de l’Union européenne

 

Discutant: Gaël Le Roux, doctorant en droit

 

Thérèse Blanchet est depuis 2012 directrice de la direction « Justice/Affaires intérieures » au sein du Service juridique du Conseil de l’Union européenne, Service dans lequel elle travaille depuis 1995.

 

La direction JAI du Service juridique s’occupe des domaines de la coopération judiciaire en matière civile et pénale, coopération policière, migration, visas et asile, espace Schengen, droits fondamentaux, protection des données, droits des citoyens de l’Union, libre circulation des personnes et protection civile. Outre les questions liées aux suites des attentats terroristes et à la crise des réfugiés, Mme Blanchet s’est occupé plus particulièrement du dossier de l’adhésion de l’UE à la CEDH, ainsi que des négociations avec le Royaume Uni sur leur « block opt-out » d’une centaine d’instruments JAI en 2013-14 et sur leur « New Settlement » en 2015-16.

 

Elle a auparavant dirigé pendant onze ans le bureau du Directeur général du Service juridique et son unité de coordination. Pendant cette période, elle a notamment participé activement à la rédaction et aux négociations du traité constitutionnel et du traité de Lisbonne (CIG 2003-4 et CIG 2007), à la résolution des suites du référendum négatif en Irlande et à la mise en œuvre du traité.

 

Avant d’entrer au service du Conseil, Mme Blanchet a travaillé cinq ans au département juridique de l’Association européenne de libre échange (AELE-EFTA), lors des négociation avec l’UE sur l’Espace économique européen (EEE). Diplômée en droit de l’Université de Genève (1984) et du Collège d’Europe (Bruges, 1988-89), elle est titulaire d’un brevet d’avocat (Genève, 1987).

 

Ce contenu a été mis à jour le 5 octobre 2018 à 3 h 45 min.